lundi 10 novembre 2008

Les joies du divorce

Je ne m’attendais pas à grand-chose en regardant le pilote de Gary Unmarried, vu que la sitcom n’est pas un genre que j’affectionne particulièrement. Cependant j’aime bien Jay Mohr et je me suis dit qu’après tout pourquoi pas. Après visionnage, je suis très embêtée pour émettre un semblant de critique. La série n’est ni bonne, ni mauvaise. C’est du déjà-vu mais en même temps c’est assez efficace. Je ne me suis pas ennuyée, mais je n’ai pas ri aux éclats. Les acteurs sont plutôt bons et ont une bonne alchimie, on sent qu’ils s’amusent, mais il faut aimer le genre un peu surjoué. Bref c’est de la sitcom classique, pas exceptionnelle, pas mauvaise non plus. Le genre de sitcom qu’on ne suit pas vraiment mais si on tombe par hasard sur un épisode, on reste, ce n’est pas long et ça détend.

Mais la question c’est : est-ce suffisant ? Il y a dix ou vingt ans, à la grande époque des sitcoms, cela pouvait suffire mais aujourd’hui ? Il y a de plus en plus de séries, nous avons de plus en plus de choix et justement puisqu’il faut faire un choix, autant ne garder que le meilleur. D’où ma question, ce genre de sitcom pas très originale (surtout quand le pitch de départ est le même que celui de la sitcom qui la précède sur la grille des programmes de CBS) a-t-il encore sa place à la télévision aujourd’hui ? Peut-on encore rire de gags éculés, de répliques déjà entendues, aussi efficaces soient-ils ? La déesse Audiences nous donnera sûrement la réponse.

1 commentaire:

ladyteruki a dit…

Oui, en gros la question c'est juste : veut-on voir Jay Mohr à la télé ? Si la réponse est positive (et pour moi elle l'est aussi), autant s'en tenir à Action!.