mercredi 8 octobre 2008

Will You Be My Valentine ?

ENFIN C'EST FINI !!!!!!!!

Voilà ce que je me suis dit après les 45 minutes d'ennui profond ressenti devant le pilote de Valentine

Pourtant je n'avais pas d'à-priori sur cette série n'ayant lu que le pitch avant de lancer le pilote. Déjà ça a mal commencé quand au bout de 20 secondes (après m'être déjà dit que je connaissais cette voix narratrice) j'ai vu apparaître Jame Murray à l'écran. "Quoi????? L'espèce de ********* de la saison 2 de Dexter!!!!!!! Pas moyen!!!!" Je suis désolée, j'ai été traumatisée par son rôle de Lila dans Dexter maintenant je ne peux plus la voir sans avoir envie de casser mon écran (pour une fois que ce n'est pas à cause de Vista que je veux casser mon écran...mais bon je m'égare). J'ai donc failli arrêter là mon expérience avec Valentine. J'aurais mieux fait, en fait.

Parce que c'est ennuyeux...et le mot est faible. C'est plat, l'histoire est prévisible à 2km et c'est surjoué à mort. Mais contrairement à d'autres séries qui sont aussi surjouées (je pense à Ugly Betty et Pushing Daisies), il n'y a que le jeu des acteurs qui est surjoué, pas les décors, pas l'univers, pas la musique. Dans Ugly Betty ou Pushing Daisies, l'univers est visuellement bariolé, là on a l'impression d'être dans le manoir des soeurs Halliwell. La musique est jouée non stop dans Ugly Betty, ce qui renforce l'univers de la série, dans Valentine ils ont dû avoir des restrictions de budget mais il doit y avoir 3 notes de musique pendant tout l'épisode. Du coup tout tombe à plat et on a l'impression d'être devant une mauvaise pièce de boulevard, le rythme en moins.

Je passerais très vite sur la réalisation qui est non seulement hyper classique mais qui est en plus bourrée de faux raccords. Et le dernier plan, là, celui de la ville, juste avant de voir le titre de la série s'afficher (pour qu'on se souvienne du titre afin de ne plus jamais retomber dessus), il sert à quoi???? La dernière scène se termine par un fondu au noir classique, qu'est-ce qu'il vient faire là ce plan, il aurait suffit d'envoyer le titre de la série, hop !

Pour finir sur une note positive, j'ai quand même souri une fois. A la 26ème minute pour être précise, pile poil au milieu du pilote. Ca n'a pas été long, ça a duré très exactement 17 secondes. Avant et après, malheureusement c'est aussi creux qu'une vieille noix de coco...

2 commentaires:

skyangel a dit…

A cause du pitch et des acteurs j'avais envie de tenter l'expérience et je vais quand même lancer malgrés les mauvaises critiques que toi et lady telephagy en avait faites. Après tout il faut voir avant de juger mais au moins je suis prévenue:)
P.S. me suis permise d'ajouter ton blog en lien sur le mien, au plaisir.

ladyteruki a dit…

On ne le dira jamais assez : la CW, c'est le Mal. C'est là que commence la prévention, skyangel !
Bon, je vois que je ne suis pas la seule à être navrée et consternée par cette série. Et très sincèrement, je suis hyper déçue pour Christine Lakin pour laquelle il me restait un vieux fond de sentimentalisme dans mon placard de cuisine, à elle j'ai un peu envie de dire qu'il vaut mieux, plutôt qu'une carrière pourrie, ne pas avoir de carrière du tout.