mercredi 11 mars 2009

Pilote : Castle

Tout le monde a droit à son Mentalist...

Petits rappels des faits : Rick Castle, écrivain à succès, est appelé à la rescousse par la police de New York pour les aider sur une enquête sur des meurtres qui sont mis en scène comme dans ses livres.

A la lecture du pitch de Castle, je ne peux m'empêcher de penser que c'est du réchauffé. Des meurtres comme dans le livre d'un écrivain à succès... Ça ne vous rappelle pas Basic Instinct ? Enfin bref ici l'écrivain n'est pas le meurtrier, on est sur ABC, pas sur Showtime, et donc Rick Castle va venir aider la jolie fliquette qui dirige l'enquête (et qui est une grande fan de Castle). Je suis prête à vous parier la Wii de Shonda Rhimes que ces deux-là vont fricoter avant la fin de la première saison. Non, parce qu'elle a beau dire, elle est quand même en admiration totale devant lui, et lui, ça tombe bien, il vient de divorcer.
A part ces histoire de cœur soapesque qu'est-ce que je retiens de Castle ? Pour tout vous dire, j'ai eu l'impression de regarder un épisode de The Mentalist. D'un bout à l'autre de l'épisode, Castle nous fait du Patrick Jane. Et ça cabotine comme un gosse, et ça fait son intéressant, et ça sait tout mieux que tout le monde et en particulier la police, constituée de deux sous-fifres (dont je n'ai même pas retenu le nom c'est vous dire si leur présence est indispensable) et de la fliquette un peu plus intelligente que les sous-fifres,(c'est la chef quand même) mais qui devient con comme un balais dès que Castle rentre dans la pièce.
Vous l'aurez compris, l'enquête n'a aucun intérêt, si ce n'est de donner une raison à Rick Castle de travailler avec la police. Rien de très original ici non plus, c'est un cop show classique.

Mention spéciale tout de même à Nathan Fillion, qui donne une légèreté à tout ça avec son personnage de Patrick Jane Rick Castle, qui est agréable à suivre, et qui mène clairement la barque, comme dans The Mentalist. J'ai aussi bien aimé le personnage de la mère de Castle, un peu décalé, elle est un élément comique indiscutable.

Verdict ? La série est une copie quasi conforme de The Mentalist. C'est agréable à suivre, léger, drôle, mais pas révolutionnaire. Si vous aimez les cop show, allez-y, ce n'est pas mauvais, c'est du divertissement pur. Si, comme moi, vous frôlez l'overdose, passez votre chemin, attendez une éventuelle diffusion française, un dimanche après-midi ou un soir de match de foot, ça passe le temps.

2 commentaires:

skyangel a dit…

Niveau cop show je suis comme toi, j'ai eu mon compte mais il y a Nathan Fillion alors je vais quand même jeter un coup d'oeil pour me faire une idée.

Jérôme a dit…

C'était inévitable : THE PHILANTHROPIST et CASTLE seront bientôt à l'antenne de TF1, qui aime autant les cop shows que CBS...
Concernant CASTLE, l'idée d'une resucée d'ARABESQUE me laisse plus que froid et les prestations de Nathan Machin dans BUFFY 7 et FIRFLY étaient plus que moyennes...